Kinés, après l\'ordre... Le désordre ?

Masseur-kinésithérapeute libéral-rentier.

La dérégulation a ceci d'original que les pratiques commerciales vont probablement exploser.

 

 

Notre profession a longtemps été polluée par les professionnels animés du seul esprit du lucre qui passaient contrat avec des sociétés propriétaires d'EHPAD pour y faire travailler sous couvert d'assistanat toute une petite armée de collaborateurs.

 

 

 

 

Une autre pratique lucrative consistait à exploiter un "territoire de chasse" en y ouvrant plusieurs cabinets gérés par des assistants. Cette pratique est aujourd'hui très en vogue dans les zones sur-dotées  où certains masseurs-kinésithérapeutes prévoyants et bien inspirés ouvrent des cabinets dans ces zones où les masseurs-kinésithérapeutes ne pourront s'installer qu'en rachetant un droit d'exercice...

 

 

                 

 

 

Enfin l'esprit marchand a également vu des cabinets s'adjoindre les services d'une multitude d'assistants aux rétrocessions non dégressives, permettant un revenu basé uniquement sur les rétrocessions.

 

L'ordre des masseurs-kinésithérapeutes profondément attaché au principe selon lequel l'exercice de la masso-kinésithérapie ne peut pas être commercial a depuis sa création communiqué sur ces pratiques contestables.

 

Devant la réticence des plus réactionnaires le conseil national a donc pris ses responsabilités en assimilant toutes ces pratiques à une forme de gérance déguisée, prohibée par le code de déontologie.

 

Aujourd'hui équipés de moyens juridiques, les conseils départementaux peuvent lutter contre ces commerçants-gérants.

 

Ce travail de fond sera bien sûr réduit à néant par la volonté du ministère de déréguler la profession en rendant l'inscription au tableau facultative.

 

Vive les pratiques commerciales, vive l'exploitation des jeunes professionnels, vive la multiplicité des cabinets secondaires et vive la revente de cabinets fictifs dans les zones sur-dotées.

 

 

                                

 

Un nouveau collège restera à créer, celui des masseurs-kinésithérapeutes libéraux-rentiers. 

 

 L.Dorer

 



08/08/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres