Kinés, après l\'ordre... Le désordre ?

Oyez, oyez, élus de l'ordre, Didier Lantz s'adresse à vous.

Touché dans son égo Didier Lantz tente de se justifier devant les élus de l'ordre.


 

 

 

 

 

La Chronique de Lantzelot !

 

 

Une Chronique Brancardée !

 

 

COUCOU les Chevaliers !

 

 

Il y a longtemps n'est-ce pas que je ne vous ai pas salués !

 

 

Et bien me voici ! Pour un retour en grande forme, pour ne pas dire en grandes pompes... vous avez compris ce sont des pompes funèbres et funestes... celles qui vont bientôt s'occuper de vous.

 

 


 

Vous avez cru que je vous avais oubliés?

 

 

Et bien non! Comme en plus vous vous amusez à me brancarder, vous imaginiez bien que je n'allais pas rater si belle occasion!

 

 

En plus je me suis ressourcé dans cette belle cité du Mont Pellier là où naquit la légende des grands druides de notre beau Royaume de la République de France en une demeure majestueuse qui a gardé toute la faculté de la magie médicinale.

 

 

 

Avant de parler de vous, de votre peur, de vos angoisses, je vais parler de moi.

 

Ce n'est pas dans mes habitudes mais comme vous me forcez à me lever de mon brancard, autant que je raconte mon histoire. La vraie, pas celle que vous tronquez pour faire croire que mes mains n'ont jamais inspiré le mouvement dans une amplitude harmonieuse.

 

 

Curieusement vous changez de discours au gré de vos fantasmes. D'abord tous les Distingués Emérites de la Main Kifaitdubien (DEMK), la même que celle d'Alexis votre fameux ambassadeur des haltes des Beaux Utilitaires Serpentaires, doivent se soumettre à votre culte. Même ceux qui n'exercent plus, et vous les collectionnez dans vos rangs ce qui est contre les saintes écritures du petit livre rouge de la santé pour tous. Et maintenant malgré mon DEMK vous criez partout que je ne suis pas digne de rassembler les gueux que vous ne cherchez qu'à asservir.


 

Décidément vous racontez toujours n'importe quoi!


 

Oyez ! Oyez ! Vils Chevaliers du Nouvel Ordre des Kinésithérapeutes dirigé par le Roi David le Retraité et le Général Du Mas de Chickenloop. Voici contée la véritable histoire de Lantzelot !

 

 

 

 

Je vais faire court ne vous inquiétez pas !

 

 

En même temps que je vous combattais, j'ai engagé un autre combat lui aussi pour la défense des gueux aux mains remplies de la magie qui soigne. 

 Alors que je gérais une troupe de gueux dans le Château de Cochin près du Cloître de Port Royal, le druide en chef MPR décida de réduire les surfaces d'exercices de la troupe. Je m'y suis opposé. Puis il voulut que la troupe forme aux secrets de la magie des mains des mercenaires issus des STAPS et que le Château de Cochin devienne leur base d'entraînement d'élite. Je m'y suis opposé. Puis ce druide MPR, insatiable de pouvoir, recruta des mercenaires STAPS. Je m'y suis opposé. Alors le druide en chef MPR fit appel aux mages directeurs qui administrativement m'ont jeté un sort de destitution. J'ai erré de place en place pendant une année à faire de petites missions pour atterrir un matin sur le magnifique parvis de Notre Dame et être recueilli par la famille Brancardiers du Bel Hôtel Dieu qui m'accepta comme guide.

 

 

 

 

Et oui... Chevaliers ! Mon éthique, ma loyauté envers le peuple des gueux aux mains remplies de la magie qui soigne, mes principes, font que j'ai toujours privilégié l'honneur. Se soumettre ou se démettre ce n'est pas pour moi. Ma conscience est intacte contrairement à celle de vos élus qui ont préféré engager des mercenaires STAPS. Et oui Chevaliers! Voici encore une différence entre nous. Vous baissez vos braies plutôt que de résister!

 

Encore une peur de perdre des privilèges alors vous vous soumettez et vous acceptez de former des mercenaires aux nobles arts des mains qui soignent.

 

Et alors que vous avez traîné des dizaines de gueux au bourreau et menacé des milliers d'autres vous n'avez jamais eu le courage de m'y mener car vous saviez que vous partiez perdant d'avance.

 

Et maintenant vous avez une peur bleue car la nouvelle déesse du Château de Notre Santé à Tous, la divine Marie du Sol de Touraine veut vous couper les bourses!

 

 

 

Dés le départ Chevaliers à la triste mine je vous avais prévenus. Je vous combattrais de toute mon énergie et je vais continuer avec tous ceux qui veulent une liberté juste sans avilissement à vos séants peu chevaleresques. Et je ferai toutes les incantations nécessaires pour que la Justice de notre beau Royaume de la République de France enquête sur vos agissements et que la colère des Justes s'abatte sur vous !

 

 


 

 

 



Pour lire le mémoire en défense de ce beau joueur de pipeau cliquez sur ce lien.



04/10/2012
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres